언론보도

[Forum Des As] Corée: des cadres et journalistes congolais outillés dans la surveillance des médias publics

2022-11-24 16:05:27


 

 

Quatorze au total, des cadres et journalistes congolais viennent de boucler, en douze jours, une formation sur la surveillance des médias publics, en s’inspirant du modèle coréen. Organisé par la Koica (Agence coréenne de la coopération internationale) et Koics (Korea international Cooperation Services), ce programme a permis aux participants de s’imprégner des progrès réalisés en Corée dans le domaine de la gestion des médias publics.

Ouvert le lundi 7 novembre à Séoul, cet atelier s’est clôturé solennellement le vendredi 18 novembre sous une note d’espoir. Espoir pour les participants de voir réalisés les trois projets de plans d’action, présentés en plénière dans la perspective d’un partenariat fructueux entre la RDC et la Corée. 

Coordonnateur de Koics, Jinseop Han s’est réjoui du déroulement de cette formation qui a allié exposés aux visites guidées à travers le pays. Il a particulièrement apprécié l’attention soutenue des participants tout le long de la mission. Jinseop Han estime à cet effet que ces assises vont, à coup sûr, baliser la voie à la coopération entre les deux pays  dans les domaines des médias et de la technologie.

Consolider le partenariat entre Kinshasa et Séoul

Misant sur la coïncidence dans l’histoire de ces deux pays qui ont connu des occupations, des guerres d’agression, le coordonnateur de Koics a jugé le moment propice pour redynamiser la coopération bilatérale, scellée entre Kinshasa et Séoul en 1960.

Jinseop Han est fier de ce fructueux partenariat avec « la RDC dont la superficie est onze fois supérieure à celle de la Corée« . Il souhaite à cet effet que les deux parties posent, dès à présent, les jalons d’un développement futur, mutuellement avantageux. 

Remerciements

Pour sa part, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) a remercié les organisateurs pour s’être bien occupés de la délégation congolaise. A la tête de cette délégation, Tito Ndombi a rendu un vibrant hommage à M. Seok-Wha Hong, le Vice-président de la Koica en charge de l’Afrique centrale, australe et de l’Est, qui a ouvert les travaux des ateliers.

Le président du CSAC a tenu aussi particulièrement à remercier Jinseop Han et sa dynamique équipe de Koics (Kim Young Jae, Hojin Suh, Kim Seo Hyun…). De même, les brillants professeurs (Chunsik Kim, Steve Seunghoon Yi, Yunna Rhee, Sangyoun Lee…), les intervenants (Chang Hyun Sik…) et autres responsables des institutions publiques de surveillance des médias coréens qui ont éclairé la lanterne de la délégation congolaise sur les réalités de leur pays.

Tirer profit de l’expérience coréenne

Le chef de la délégation congolaise n’a pas oublié de témoigner sa gratitude à l’égard du guide (Chunhee Lee) et des interprètes (Réna Pyoun, Jung Jinha, Minji Jeong) qui ont facilité la communication aux participants à la formation qui sont tous francophones. « Nous allons donc tirer profit de l’expérience coréenne, une fois de retour au pays« , a promis M. Tito Ndombi, au nom de la délégation  congolaise.

Séance tenante, Jinseop Han lui a remis, ainsi qu’à tous les autres participants, le certificat de participation à cette formation sur ‘‘le Renforcement des capacités de surveillance des médias de communication publique en République démocratique du Congo ». Pour immortaliser la rencontre, le comité organisateur a offert à ses hôtes un dîner succulent avant de les exhorter à s’impliquer davantage dans la concrétisation des projets en vue.               

Yves KALIKAT

 

 

Corée: des cadres et journalistes congolais outillés dans la surveillance des médias publics – Forum des As

 

이전글[La Prosperite] Un véritable challenge pour la Koica/Corée du Sud : des professionnels des médias congolais annoncés aujourd'hui à Busan2024.04.23